Après le mariage, que faire de sa robe ? - Celine de Monicault

Après le mariage, que faire de sa robe ?

21.01.2021

Elle a fait le taff et pas qu’un peu ! Vous l’avez cherchée, trouvée, reconnue, adorée… rien que d’y jeter un oeil vous êtes émue. Mais voilà, une fois le mariage passé, que va devenir votre robe ? À part passer des années sous une housse à prendre la poussière au fond d’un placard, quel futur pour ce précieux totem ?

Main-tenant-une-robe-de-mariee

Je la garde…


…Parce que vous êtes du genre nostalgique et n’envisagez pas une seconde la possibilité de vous en séparer. D’ailleurs, vous préfèreriez presque larguer le mari que la robe !

Parce que vous êtes pragmatique et que vous vous dites que si vous vous remariez un jour vous aurez déjà la robe.

Parce que vous avez de l’ambition et que vous ne doutez pas qu’un jour quand vous serez célèbre, elle aura sa place au musée.

Autant de raisons de la garder bien au chaud dans sa housse. Oui mais pas n’importe comment ! Idéalement, on choisit une pièce protégée de la lumière et des écarts de températures trop violents. On peut même la mettre dans du papier de soie, parfait pour éviter les mites. Certains sites (comme Jaimemarobe.com) proposent même de réaliser la parfaite housse ou boîte pour conserver au mieux votre précieuse robe.

Je la garde, oui mais je la relooke…


L’idée de vous en séparer vous brise le coeur mais soyons honnête vous savez bien que vous ne la remettrez jamais. Alors et si vous optiez pour l’option upcycling ? C’est bon pour la planète et pour votre petit coeur. L’idée, transformer votre robe en une tout autre pièce afin de lui donner une seconde vie. Au choix, vous pouvez la raccourcir, la teindre, ouvrir le décolleté ou à l’inverse le refermer… Le plus simple est de solliciter les conseils d’un professionnel en la matière. On vous recommande notamment les services des couturiers de Tilli. Vous pouvez également s’il s’agit d’une création de Céline, lui demander ce qu’il serait possible de faire !

Je la vends…


La revente est devenue un réflexe au quotidien, pourquoi pas pour sa robe de mariée ? Qui dit mieux, qu’un vêtement porté quelques heures ? On prend des photos sous toutes les coutures, on renseigne bien toutes les mesures et hop on poste sur les sites de reventes comme Vinted, Vestiaire collective… Il existe également des dépôts-vente en ligne ou physiques dédiés uniquement au mariage. Aucun doute, votre robe devrait trouver repreneuse !
Autre alternative possible, la mettre en location. Les sites proposant ce genre de services sont de plus en plus nombreux. Vous pouvez même appeler Anne-Félicité de Félicité Mariage de notre part !

Je la donne…


Il y a plein de boutiques solidaires (Emmaüs Alternatives, Chez Henry, les Ressourceries…) qui seront ravies de votre don. Car il y a aussi plein de mariées qui n’ont pas les moyens de s’offrir la robe de leurs rêves. Une belle façon de donner une seconde vie à cette pièce qui vous a accompagnée lors de ce jour si particulier. Deux heureuses, c’est encore mieux qu’une !

Je lui fais un sort !


On vous prévient d’avance, cette dernière alternative ne sera potentiellement pas du goût de tout le monde. Le concept « Trash the dress » a de quoi diviser. Son principe ? Organiser post mariage (évidemment) un nouveau shooting décalé où votre robe prendrait cher, très cher même ! Plongeon dans une piscine ou dans la mer, session paint ball… à vous d’imaginer mille façons de ruiner votre robe. Ça vous inspire ?

Amélie Cosmao

LIVRAISON OFFERTE

Dès 200€ d'achat en France

RETRAIT GRATUIT EN BOUTIQUE

5 Rue Rouget de Lisle, 75001 Paris

PAIEMENT SÉCURISÉ

Visa, Mastercard, Amex, Paypal

RETOURS

15 jours pour changer d'avis

NEWSLETTER

Recevez toutes les actualités
à propos de nos collections,
des évènements exclusifs
et des offres spéciales

[SE] PARTAGER
SE
SUIVRE
SE
RACONTER